Alerte Cobra : Fanclub Français : Le forum de la communauté des fans Français Index du Forum



 Bienvenue 
   -- Bienvenue Invité sur le forum du site  http://www.cobra11.free.fr --



-- La communauté des fans Français --  


 
De dures réalités
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alerte Cobra : Fanclub Français : Le forum de la communauté des fans Français Index du Forum » Le coin détente » Fanfics » Fanfics {classique}
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tchern
Producteur
Producteur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 228
01/04/1965
Acteur préféré: Pas de préférence
Point(s): 682

MessagePosté le: Jeu 12 Aoû 2010, 09:24    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Génial une deuxième Fanfiction !
J'espère que Semir va sortir Ulrich des griffes de son malade de frère !
La suite s'il te plait !!!!!



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Sans méchants pas de bons flics !
Revenir en haut
Jus de Pomme
6000 messages
6000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 6 041
Localisation: Franche-Comté
Féminin 15/10/1990
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 578

MessagePosté le: Ven 13 Aoû 2010, 09:47    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

La voici la suite, désolé du retard.

La nuit était totalement tombée sur Cologne quand Semir arriva en trombe et gara rapidement sa voiture sur sa place de parking. Il entra dans le commissariat et courut vers le bureau de Kruger. Au passage, Henri essaya de lui sortir une petite blague mais il fut complétement ignorer. Le voyant ainsi, Henri demanda à Susanne :

- Qu'est ce qu'il se passe avec Semir ?
- J'en sais rien. Ulrich n'est pas avec lui ?
- Boris m'a dit qu'il était rentré chez lui.
- Alors pourquoi Semir a l'air aussi pressé ?
- Peut-être veut-il lui dire la naissance de ses deux enfants...

Mais lorsqu'il entendirent Kruger lever la voix, ils se rendirent compte que quelque chose n'allait pas. Justement, dès que Semir avait montrer le mot, Kim n'avait pu s'empêcher de monter le ton, tout comme Semir.

- Dites moi que ce n'est pas vrai, Gerkhan !
- Si, Son frêre veut se venger de lui mais pourquoi ?
- Ce n'est pas moi qui peut y répondre !

Un instant, Semir se tut et respira un grand coup. Puis après une petite réflexion, reprit plus calmement.

- Attendez. Ulrich m'a raconté son passé...
- Ses parents ont été envoyés en prison. Ils sont tous les deux morts en prison. C'est son ancien chef qui me l'avait dit.
- Et son premier frêre s'est exilé en Autriche. Il veut se venger de lui mais pourquoi ? Et combien de temps est-il en sursis ?
- Pas d'indices.
- Pas le moindre. Il doit y avoir un rapport comme c'est une vengance.
- On peut essayer de localiser son téléphone portable.
- Inutile d'essayer.

Semir sortit de la poche de son blouson le téléphone et la carte d'Ulrich et les posa sur le bureau de sa chef. Kim regarda Semir.

- Faites ce que vous avez à faire. Mais pour le moment rentrez chez vous. Je vais mettre Susanne et Henri sur le dossier Klaus pour qu'ils vous trouvent des pistes durant cette nuit.

Il s'appreta à sortir quand Kim l'interpella de nouveau

- Et votre femme.
- Fatiguée mais elle va bien. Elle m'a donné deux beaux garçons. Mais si vous voulez parler du congé, je ne le prendrais pas tant que je n'aurais pas retrouver Ulrich. Et si je viens à le retrouver mort...

Semir s'arrêta un instant et regarda Kim avant de baisser les yeux au sol.

- Je n'hésiterai pas à donner ma démission, acheva-t-il.

Et il ferma la porte derrière lui. Henri et Susanne virent passer Semir qui avait l'air morose et qui ne les regarda même pas. Kim sortit du bureau et tous trois regardèrent Semir sortir du bureau. Puis elle demanda à Henri et Susanne de rechercher tous indices qui pourraient mettre Semir sur la piste de son camarade.

La neige s'était mise à tomber quand Semir était sortit, l'air inquiet. Après André, Tom et Chris, s'était désormais pour son collègue qui venait d'arriver le jour le même et de qui il était déjà proche qu'il devait s'inquiéter. Que la réalité peut-être difficile parfois...

Le lendemain, dans l'entrepôt, repère de Mark Klaus, Ulrich reprend connaissance. Il avait froid et tremblait. Emprisonner dans un simple petit réduit, pieds et mains liés, il ne pouvait presque pas bouger. Quand la porte du fond s'ouvrit, il essaya tant bien que mal de tourner son regard vers elle et il vit son frère pénétrer dans sa piêtre cellule.

- Alors frangin. Elle est pas belle la vie ici ?
- Elle serait encore plus belle sans toi, répliqua Ulrich sans ménagement.
- Ainsi, tu es devenu flic. Je vois que tu as garder ton clan d'origine. Mais écoute, je te propose un marché si tu veux avoir la vie sauve.
- Lequel, je t'écoute ?
- Celui de rentrer à mon service.

Ulrich fut surpris de ce marché. Devenir trafiquant de drogue, meurtrier comme son frère... Mais si Semir venait à découvrir, il le sortirait de ces griffes, s'il venait à lui dire... Il hésita un instant avant de dire :

- D'accord j'accepte.
- Tu jures de renier tes camarades flics ?
- Oui.
- Très bien.

Des complices détachèrent Ulrich et ce dernier préféra suivre et ne pas intervenir. Mais il chercherait à contatcter Semir par n'importe quel moyen.

- Dis-moi Ulrich, comment s'appelle ton partenaire ?
- Semir Gerkhan.
- Gerkhan. Ca me dit quelque chose. Bon, aller, nous allons préparé notre prochain chargement.

Ils sortirent et Ulrich suivit. Il savait qu'il serait surveiller et que le moindre faux pas pourrait lui coûter la vie. Comment prévenir Semir ou quelqu'un de la police de l'autoroute ? Il ne le savait mais il savait que Semir ne l'abandonnera pas.


Revenir en haut
jtm--e
10 000 messages
10 000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2007
Messages: 45 149
Localisation: Rhône-Alpes
Féminin 06/01/1991
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 1 813

MessagePosté le: Ven 13 Aoû 2010, 10:43    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Genial Very Happy

Vievement la suite Wink



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Faut que ca bouge ! 17 mai, 16 et 17 juillet, 31 décembre 2012, 31 janvier, 25 février, 27 février 2013 = J.F. Faut que ca bouge !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Jan je t'aime
co-Producteur
co-Producteur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 665
Localisation: Île-de-France
25/11/1994
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 170

MessagePosté le: Ven 13 Aoû 2010, 12:01    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

La suite !

Je suis impatiente de voir comme cela va tourner !



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Revenir en haut
MSN Skype
Tchern
Producteur
Producteur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 228
01/04/1965
Acteur préféré: Pas de préférence
Point(s): 682

MessagePosté le: Sam 14 Aoû 2010, 08:03    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Un méchant comme je les aime !!! 
Je sens qu' Ulrich connait Semir ! Chouette !! Mr. Green

La suite, la suite, la suite........ enfin bref la suite quoi ! Please !!! Wink



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Sans méchants pas de bons flics !
Revenir en haut
lyne
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 5 702
Localisation: Provence-Alpes-Côte d'Azur
02/06/1987
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 812

MessagePosté le: Sam 14 Aoû 2010, 16:56    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

c'est vrai que c'est trés accrocheur a chaque partie...


Revenir en haut
SaSSou
Fan experimenté
Fan experimenté

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2008
Messages: 220
Localisation: Rhône-Alpes
10/08/1994
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 47

MessagePosté le: Dim 15 Aoû 2010, 20:13    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Franchement j'adore !!!
c'est très bien écrit et tout et tout !!
vivement la suite !! Very Happy


Revenir en haut
Marina
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 10 008
Localisation: Nouvelle-Zélande
Féminin 19/03/1990
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 2 914

MessagePosté le: Mar 17 Aoû 2010, 16:33    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

ralala, la suite vite! Mort de Rire



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Revenir en haut
MSN
Jus de Pomme
6000 messages
6000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 6 041
Localisation: Franche-Comté
Féminin 15/10/1990
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 578

MessagePosté le: Mar 17 Aoû 2010, 17:52    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Voici la suite

Semir n'avait pas pu dormir de la nuit. Etant donné les circonstances, il confia sa fille à sa belle-famille et regagna le commissariat. Dès qu'il entra, il se tourna vers Susanne. Henri était couché sur une pile de dossier en train de dormir.

- La chef n'est pas encore arrivée ?
- Non, mais elle ne saurait tarder. Voilà ce que j'ai pu trouver sur le dossier des parents d'Ulrich.

Susanne donna à Semir une feuille.

- Helga Klaus a eu un enfant en prison ?
- Oui, une petite fille qui a été par la suite adoptée par une famille d'Anderlach. Et tout les deux ont fait sept ans de prison. Helga Klaus est décédée des suites d'une pneumonie qu'elle a refusée de faire soigner. Quand à son mari, il s'est suicider en ayant apprit la mort de sa femme.
- Un vrai conte de fée, répondit Semir d'une voix forte pour couvrir un ronflement d'Henri.
- Oui, tous deux ont au final fait sept ans de prison. Ils ont légués le peu qu'il restait à leur fille. Ils ont complétement délaisser leur trois garçons.

Semir s'appréta à répondre quand Kim Kruger entra et sa première réaction fut de s'en prendre à Henri qui se réveilla en sursaut. Semir et Susanne se retenirent difficelement de rire

- Bon sang, qu'ai-je fais au ciel pour avoir des hommes qui dorment pendant leur garde de nuit ! Je vous jure !
- Désolé chef, répondit Henri en se redressant.
- Je crois qu'on devra avoir une petite conversation vous et moi ! Gerkhan, pouvez-vous venir dans mon bureau.
- Oui chef, dit Semir

Puis il se tourna vers Susanne.

- Sept ans tu dis... Il pourrait traduire celà par sept jours. Merci Susanne !
- Mais de rien Semir.

Semir entra alors dans le bureau de Kim et ferma la porte.

- Vous vouliez me voir chef ?
- Oui, des informations Gerkhan ?
- Quelques unes. Mais rien qui puissent nous avancer.
- Et pour Ulrich ?
- Pas de choses nouvelles.
- J'ai envoyé les équipes cobra 2 et 5 surveiller son immeuble depuis hier, au cas où on essayerait de s'infiltrer chez lui.
- Très bien chef. Je vais aller patrouiller un peu sur l'autoroute. Appelez-moi si vous avez du nouveau.
- Je vous tiendrai au courant Gerkhan.

Semir sortit du bureau et prit sa BMW en direction de l'A1.

Pendant ce temps, Ulrich était mal à l'aise au milieu des trafiquants de drogue. Le jeune inspecteur n'était pas rassuré et ne se rendait pas du tout compte des pièges de son frère ainé. C'est ainsi qu'il du se rendre à la frontière belge avec Muller. Il sortit avec ce dernier pendant que Wurst resta avec Mark Klaus.

- Je veux que mon imbécile de frère se fasse chopper par la police. Mais attention pas la brigade autoroutière. Est-ce clair ?
- Oui, approuva Wurst.

Puis il sortit et accompagna Ulrich et Muller à la frontière belge. Tout se passa bien. Par la suite, Wurst dit à Ulrich :

- Prends l'opel bleu qui est là et ramène la cargaison à Cologne. Ne prends pas l'autoroute et soit discret. Muller et moi, nous prendrons la volkswagen.
- Entendu.

Ulrich se mit au volant de la voiture désignée et parti en direction de Cologne. Quand Wurst fut hors de vue, les deux complices appelèrent la police d'Aix La Chapelle et leur avertit qu'une opel bleue avait un chargement de drogue.
Ulrich était parti et se dit qu'il pourrait rejoindre Semir ou la brigade autoroutière. Mais il fallait qu'il ne se fasse pas prendre. Il pensait à s'arrêter au milieu d'un bois pour jeter la drogue mais quand il vit un barrage de police, il se rendit compte du piège. Il s'arrêta et n'opposa aucune résistance en descendant du véhicule.

- Il y a de la drogue, dit l'un des policiers.

Les policiers prirent Ulrich et le menottèrent. L'un d'eux lui dit.

- L'appel anonyme disait vrai. Monsieur Klaus, je vous arrête pour trafic de stupéfiants. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous.


Revenir en haut
jtm--e
10 000 messages
10 000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2007
Messages: 45 149
Localisation: Rhône-Alpes
Féminin 06/01/1991
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 1 813

MessagePosté le: Mar 17 Aoû 2010, 18:27    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Génial Very Happy

Vivement la suite



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Faut que ca bouge ! 17 mai, 16 et 17 juillet, 31 décembre 2012, 31 janvier, 25 février, 27 février 2013 = J.F. Faut que ca bouge !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
SaSSou
Fan experimenté
Fan experimenté

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2008
Messages: 220
Localisation: Rhône-Alpes
10/08/1994
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 47

MessagePosté le: Mar 17 Aoû 2010, 21:09    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

J'adore, c'est génial 

vivement la suite !! Very Happy


Revenir en haut
Tom-73
Fan confirmé
Fan confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 102
Localisation: Rhône-Alpes
04/12/1995
Acteur préféré: Tom Beck
Point(s): 37

MessagePosté le: Mer 18 Aoû 2010, 00:25    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Super fic ! Vivement la suite ! C'est trop bien !



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
"Now here I go, all is said all is done. I'm not thinking about excusing myself..."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lyne
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 5 702
Localisation: Provence-Alpes-Côte d'Azur
02/06/1987
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 812

MessagePosté le: Mer 18 Aoû 2010, 10:40    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Hey ca ce complique c'est cool


Revenir en haut
Jan je t'aime
co-Producteur
co-Producteur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2008
Messages: 665
Localisation: Île-de-France
25/11/1994
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 170

MessagePosté le: Mer 18 Aoû 2010, 16:51    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

Yoooop yooop ! slurp


La Suite ! La Suite !



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Revenir en haut
MSN Skype
Jus de Pomme
6000 messages
6000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 6 041
Localisation: Franche-Comté
Féminin 15/10/1990
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 578

MessagePosté le: Ven 3 Sep 2010, 23:28    Sujet du message: De dures réalités Répondre en citant

A Cologne, Semir avait passé la matinée à verbaliser divers chauffards et plusieurs auteurs d’infractions sur l’autoroute. Mais au moment où il prenait en chasse un conducteur avec un téléphone, il vit une Volkswagen bleue, roulant à 180 km/heure sur la bande d’arrêt d’urgence.


-       Oh, oh ! s’exclama Semir avec un petit sourire, excès de vitesse, circulation sur la bande d’arrêt d’urgence et non respect du code de la route ! La note va être très salée pour toi !


Semir prit en chasse le véhicule. Lorsque le passager vit qu’ils étaient poursuivit, il tira sur la BMW. Plusieurs balles pulvérisèrent le pare-brise et une cassa l’un des feux. Semir failli finir dans le décor mais se rattrapa à temps.


-       Mais il est complètement malade ce gars ! hurla Semir.


A bout de munitions, le passager rentra dans la voiture et dit au chauffeur.


-       Je t’avais dis de rouler sans te faire remarquer, imbécile. Sème ce flic.


La Volkswagen dépassait par la droite un camion et d’un coup de volant, il déstabilisa le conducteur. Le camion coupa se mit en travers de la chaussée et se coucha sur le côté. Semir n’eut que le temps de sauté en marche de sa voiture avant que celle-ci ne s’encastre à pleine vitesse dans le milieu du camion. Le chauffeur du poids lourd avait pu s’extraire avant que le camion et la BMW ne prennent feu.


Au commissariat de police d’Aix la Chapelle, le commissaire principal était en train d’interroger Ulrich.


-       Vous vous appelez Ulrich Klaus, 28 ans, domicilié à Cologne et travaillant à la brigade autoroutière de cette même ville.
-       Oui. Ca fait quatre fois que je le répète.
-        Si vous étiez vraiment de la police, vous seriez en train de patrouiller à Cologne et pas en possession de drogue du côté de la frontière belge.
-       Je vous redis que c’est un coup monté de toute part par Mark Klaus qui n’est autre que mon frère qui veut ma peau coûte que coûte !
-       Mais, oui. Vous croyez que je vais vous croire.
-       Je vous jure que je vous dis la vérité commissaire ! Le commissaire Kim Krüger, chef de la brigade autoroutière de Cologne est ma supérieure hiérarchique.
-       D’accord. Je pourrais au moins vérifier si vous êtes un policier comme vous l’affirmer.


Il prit son téléphone et demanda à Ulrich le numéro de la brigade autoroutière. C’est Susanne qui décrocha.


-       Brigade autoroutière de Cologne.
-       Bonjour madame. Puis-je avoir la chef du service ?
-       Bien sûr.


Susanne interpella Kim qui était en train de passer un savon à Henri au sujet d’avoir dormi pendant sa garde de nuit.


-       … Et demain matin, je veux vous voir parfaitement réveiller.


Elle regarda ensuite Susanne.


-       Faites passer dans mon bureau.


Kim rejoignit son bureau et prit l’appel du commissaire.


-       Krüger.
-       Bonjour. Hans Schuld, commissaire principal de la police d’Aix la Chapelle.
-       Que puis-je faire pour vous commissaire ?
-       J’ai avec moi un homme qui s’appelle Ulrich Klaus et qui dit être un de vos hommes.
-       En effet, Ulrich Klaus est inspecteur en chef et coéquipier du commissaire Gerkhan. Pourquoi est-il avec vous ?
-       Ulrich Klaus a été arrêté en possession de  cocaïne et de cannabis à bord d’une Opel Corsa  bleue qui a été volée hier dans votre secteur.
-       Quoi ? Vous délirez j’espère ?  Klaus a été enlevé hier soir à son domicile selon les dires de son partenaire.
-       Un appel anonyme nous a signalé cette voiture. Aucun  doute pour que ce soit lui l’auteur du vol également.
-       Hier matin, Klaus était sur les lieux d’un carambolage sur l’autoroute. Puis-je l’avoir un instant ?
-       Oui.


Schuld donna le téléphone à Ulrich qui s’empressa de parler.


-       Chef ? Semir n’est pas avec vous ?
-       Non, Klaus. Il m’a signalé qu’une Volkswagen bleue a semé le carnage sur l’autoroute. Le véhicule est actuellement recherché.
-       La voiture avait-elle l’immatriculation D ME 1509 ?
-       Si, c’est la même immatriculation que m’a donné Semir.
-       C’était deux des complices de mon frère. L’un s’appelle Gunther Muller et l’autre Thomas Wurtz.
-       Je le signalerai à Semir.
-       Pourrait-il venir à Aix ?
-       Je vous l’envoie. Je suis sûre qu’il prouvera votre innocence. Même moi, je suis certaine que vous avez été piégé.
-       Qu’il récupère mes clefs d’appartement et qu’il les donne à Schuld.
-       D’accord. Gardez espoir…
-       Merci chef.


Ulrich redonna le téléphone au commissaire. Ce dernier prit congés de Krüger et raccrocha. Il dit à Ulrich :


-       Pour le moment, je dois vous placer en garde à vue.


Ulrich suivit un policier et se laissa mener comme un criminel dans une cellule.


A Cologne, Krüger appela Semir sans attendre.


-       Gerkhan.
-       Ici Krüger. Gerkhan, Ulrich Klaus est actuellement en garde à vue à Aix-la-Chapelle. Allez le rejoindre le plus rapidement possible. Il vous dira tout sur place et il vous confira lui-même ce qu’il m’a apprit.
-       Bien chef, j’y  vais mais il me faudrait une nouvelle voiture…
-       Une nouvelle voiture ?
-       Oui, ma BMW est partie en fumée…
-       Gerkhan, vous savez que si les tas de ferraille avait la même valeur que l’or, vous seriez riche ! C’est la quatrième que vous avez envoyé à la casse depuis trois semaines.
-       Désolé, je la rembourserai, dit Semir sur un ton d’humour.
-       Bien Gerkhan. Emprunter la Mercedes de votre partenaire qui est chez lui, mais si j’apprends qu’elle a la moindre égratignure,  je retiendrai les dégâts sur votre paye. Au passage, aller récupérer les clefs de son studio auprès de l’équipe de surveillance.
-       Merci chef, j’y vais. Je vous tiens au courant.


En compagnie d’Henri, Semir fonça chez Ulrich pour récupérer la Mercedes et les clefs. Puis sans perdre de temps, il prit la direction d’Aix-la-Chapelle.




Dernière édition par Jus de Pomme le Sam 4 Sep 2010, 20:34; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:36    Sujet du message: De dures réalités



Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alerte Cobra : Fanclub Français : Le forum de la communauté des fans Français Index du Forum » Le coin détente » Fanfics » Fanfics {classique} Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001- 2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Styles Database
Traduction par : phpBB-fr.com