Alerte Cobra : Fanclub Français : Le forum de la communauté des fans Français Index du Forum



 Bienvenue 
   -- Bienvenue Invité sur le forum du site  http://www.cobra11.free.fr --



-- La communauté des fans Français --  


 
Interview Gedeon Burkhard

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alerte Cobra : Fanclub Français : Le forum de la communauté des fans Français Index du Forum » Alerte Cobra » Articles, interviews traduites
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marina
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 10 008
Localisation: Nouvelle-Zélande
Féminin 19/03/1990
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 2 914

MessagePosté le: Mer 18 Juin 2008, 22:23    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Vous pouvez trouver le texte original ICI

Merci à BK117 pour la traduction

Voici le texte Traduit:



Gedeon Burkhard

Des hélicoptères en passant par les demi-tours et les sauts de six mètres de haut:

Même si les cascadeurs sont là pour les scènes vraiment délicates, un engagement dans « Alarm für Cobra 11 » (RTL) n’est pas pour les poules mouillées du spectacle. Gedeon Burkhard a endossé un rôle principal dans la saison 11 (qui démarre le jeudi 22 mars) de la série d’action allemande la plus célèbre après que son prédécesseur René Steinke (« Tom Kranich ») ait laissé tomber son job où il travaillait sur l’autoroute. L’acteur qui a de la classe raconte dans l’interview ses plus grands sentiments de bonheur et ses plus grandes frayeurs sur le tournage des scènes de cascades difficiles mais nous explique aussi la valeur des films d’action made in germany.

Newsflex.de : “Alarm für Cobra 11” fait sa publicité de manière offensive avec le label “série d’action”. Appréciez-vous d’être une star d’action ?
G.B : Je ne me préoccupe pas de tels termes. « Cobra 11 » est une série avec des scènes d’action de haut rang. C’est un genre qui n’existe nulle part ailleurs en Allemagne. Le contenu est malgré tout pour moi en tant qu’acteur toujours la chose la plus importante. Je suis très content lorsqu’il arrive quelque chose de passionnant à mon rôle en ce qui concerne l’action. Mais l’action sans histoire, cela ne mène à rien du tout.

Newsflex.de : Vous jouez le rôle de Chris Ritter, un personnage quelque peu ambigu qui, dans le film pilote, remplace René Steinke en tant que partenaire du policier autoroutier Erdogan Atalay. En quoi ce rôle vous a-t-il séduit ?
G.B : Dans le film pilote, on fait la connaissance d’un Chris Ritter qui par la suite ne sera pas du tout comme cela dans la série. Il passera de la personne visiblement méchante à la personne se trouvant du côté des gentils. Il reste tout de même une fissure dans le personnage. Il a vécu des choses dans le passé qui ont projeté une ombre sur son âme. C’est pourquoi il est aujourd’hui un policier presque fanatique. Toutefois, cela signifie aussi que le policier et le malfaiteur se rapprochent dans ses méthodes. Le fait que Chris Ritter ait très longtemps travaillé undercover entre naturellement en ligne de compte. Il est clair qu’il n’est pas politiquement correct, ce qui mène sans cesse à des conflits dans la série.

Newsflex.de : Combien de temps jouerez-vous ce rôle ? Une saison ou plus ?
G.B : Pour le moment, le film pilote et dix épisodes sont diffusés actuellement. Nous commençons également la production de la deuxième saison. Aucune série ne conclurait de contrat avec un acteur principal pour une saison seulement. Le mien dure deux ans et après, on avisera. Mais du reste, j’ai encore pas mal de temps pour d’autres projets. En principe, nous aurons déjà terminé la production en novembre. Mais on me verra ensuite à l’écran encore pas mal de temps dans le rôle.

Newsflex.de : Vous qualifieriez-vous de fan d’action ?
G.B : Voir un film bien fait avec un bon pop-corn me plaît tout à fait. Les possibilités des personnages masculins dans le domaine de l’action sont sensationnelles, il y a beaucoup de rôles intéressants que l’on prend plaisir à incarner. Pour ce rôle, je me suis assis aux côtés des producteurs d’Action Concept et RTL pour pouvoir développer ensemble le personnage. Nous n’avons pas fait les choses à moitié parce que nous avons trouvé un personnage qui me semblait passionnant et nous nous sommes attelé au projet. Mais cela n’était clair en aucun cas auparavant.

Newsflex.de : Y-a-t-il des héros d’action particuliers de votre enfance que vous appréciez ? Presque chaque garçon est à un moment donné de sa vie un fan assidu d’action…
G.B : Mouais, James Bond est bien sûr le personnage d’action le plus fascinant. Je me le suis approprié lorsque j’ai pu enfin avoir le droit de voir les films à douze ans. Mais très tôt déjà, un certain genre de personnages masculins m’a encore plus enthousiasmé, des personnages comme Alain Delon en incarne dans le film « Le samouraï ».

Newsflex.de : Vous voulez dire des personnages mystérieux ?
G.B : Tout à fait, je les trouvais toujours attrayants. Le jeu d’acteur me fait le plus plaisir quand mes personnages sont un mélange de secret et de dangerosité.

Newsflex.de : Une part importante de ce genre (l’action) est son aspect physique. Certains acteurs aiment tourner eux-même des cascades dangereuses. Est-ce votre cas ?
G.B : On doit différencier les cascades et l’action dite physique. Cette dernière n’est pas vraiment dangereuse et on devrait déjà avoir envie de faire de telles choses sinon, on n’a pas sa place dans une série comme « Cobra 11 ». Bien sûr, on pourrait se faire doubler plus souvent que je ne le fais dans des scènes d’action mais les transitions entre les scènes seraient aussi plus difficiles. L’équipe d’Action Concept est très professionnelle, c’est pourquoi je me sens aussi très en confiance lorsque je saute d’un toit pour eux.

Newsflex.de : A quel moment avez-vous eu le plus peur ?
G.B : Avant, je faisais de l’escalade et j’ai échappé de peu à la mort lors d’une chute. Depuis, je ne suis pas très à l’aise avec les hauteurs. Il y a une scène dans la série où mon partenaire et moi sommes assis sur l’auvent du bâtiment de la police. Lorsque soudain nous devons y aller, je dois spontanément sauter du toit. Il y avait pourtant bien six mètres jusqu’au sol, cela m’a demandé pas mal d’efforts pour le faire. Tu sautes sur des matelas et cela donne l’impression de sauter du rebord de la table. Cela a tout de même été la scène la plus difficile pour moi. Dieu soit loué, tout a été tellement rapide que j’ai eu peu de temps pour réfléchir.

Newsflex.de : Y-a-t-il aussi eu des surprises positives ? Des cascades spectaculaires qui étaient particulièrement simples dans leur exécution ou qui vous ont même amusé ?
G.B : Il y a une scène incroyable dans laquelle je suis suspendu, tête en bas, par les genoux au patin d’un hélicoptère de police volant au-dessus de l’eau. Mon partenaire Erdogan Atalay est en dessous de moi, accroché à une corde derrière un bateau à moteur. Le pilote de l’hélicoptère avait pour seule consigne de voler aussi bas que possible au-dessus de l’eau de telle sorte que le bateau à moteur et l’hélicoptère soient visibles dans un seul plan, les cascadeurs devaient ensuite se charger du reste. Mais l’hélicoptère volait si près du bateau à moteur que je pouvais soudainement attraper la main tendue d’Erdogan. C’est ce que j’ai donc fait ensuite. Que doit-on faire d’autre dans une telle situation ? J’ai attrapé la main et nous étions tous les deux suspendus à cet hélicoptère. Nous avions soudainement tourné une scène qui à l’origine devait être une cascade compliquée. Ce n’est pas une si mauvaise sensation…

Newsflex.de : Nous supposons que l’on peut aussi conduire dans Cobra 11 de façon spectaculaire ? Des machines avec beaucoup de chevaux, les pneus qui crissent, une accélération maximale – est-ce votre univers ?
G.B : Aucun de nous, acteurs, ne se trouve bien sûr dans les voitures lorsqu’elles volent dans les airs – que cela soit déjà mis au clair. Mais en ce qui concerne la conduite rapide et dynamique, les dérapages à 180°, nous faisons cela nous-même. Erdogan Atalay est là depuis tellement longtemps, il a beaucoup d’expérience et il s’amuse aussi. Autrefois, j’ai fait un peu de course auto/moto, nous nous débrouillons bien tous les deux en ce qui concerne la voiture. Il existe en effet depuis longtemps une portion d’autoroute construite exprès pour « Cobra 11 » sur laquelle de telles scènes sont tournées. Lorsqu’on sait qu’aucun autre usager de la route ne peut se mettre en travers de notre chemin, c’est amusant de mettre vraiment les gaz.

Newsflex.de : Quelle sorte de course auto/moto avez-vous pratiquée ?
G.B : Au début, j’ai fait un peu de motocross mais ensuite j’ai trouvé les engins à quatre roues plus passionnants. Maintenant, je ne conduis plus que des karts. Après, je conduisais de temps en temps sur des circuits et je comptais là-dessus pour pouvoir faire quelques tours avec des voitures rapides.

Newsflex.de : Vous étiez donc prédestiné pour un rôle dans « Cobra 11 » ?
G.B : Mouais (il rit) , les quelques tours de kart que j’ai fait n’ont sûrement pas été la raison pour laquelle on m’a proposé le rôle. Mais c’est naturellement mieux pour la dynamique des images et l’action lorsqu’on peut tourner de telles scènes de conduite en une séquence. La voiture fait un dérapage et tu en descends – sans coupure. Cela donne déjà une scène bien meilleure.

Newsflex.de : « Cobra 11 » rencontre un grand succès depuis plus de dix ans. Quel est le secret de cette série ?
G.B : A part « Cobra 11 », il n’y a pas d’action de ce niveau en Allemagne. On doit avant tout la raison de ce succès à Hermann Joha et à sa firme Action Concept. Ils tournent des scènes dignes d’Hollywood mais dans un temps beaucoup plus restreint et avec largement moins d’argent. Leur talent réside là-dedans. Nous tournons trois jours seulement pour les scènes d’action d’un épisode de « Cobra 11 ». A Hollywood, on n’aurait même pas encore mis en boîte la moitié d’une course-poursuite.

Newsflex.de : Comment les créateurs de « Cobra 11 » y arrivent-ils ?
G.B : Grâce à un savoir-faire difficilement acquis et douze années d’expérience. Au début, quelqu’un rentrait dans un arbre à 30km/h et si tout allait bien, il tentait cela une seconde fois à 50km/h. Lorsqu’on fait cela depuis plusieurs années avec les problèmes financiers qui ne nous lâchent jamais, on est prêt un jour ou l’autre. Justement, les grands réalisateurs d’action hollywoodiens avaient toujours de l’argent et du temps. C’est pourquoi ils n’ont jamais eu à produire des films d’action de première classe à bas prix.

Newsflex.de : Ce genre, l’action, n’est-il pas malgré tout un registre difficile pour une série allemande ? On a tout de même aujourd’hui la possibilité de pouvoir changer de chaîne à tout moment pour regarder un film d’action hollywoodien à gros budget. On se bat alors contre une concurrence en apparence puissante…
G.B : Mais il y a aussi un avantage. Nous racontons des histoires allemandes avec des personnages allemands. Je crois que les téléspectateurs veulent voir une chose de ce genre. De plus, nous sommes la police autoroutière, ce qui fait de nous un cas unique sur le plan international. A part ici, chez nous, on ne peut rouler en voiture aussi vite nulle part ailleurs dans la région. « Cobra 11 » a été exporté dans beaucoup de pays. C’est aussi sûrement parce que l’autoroute allemande est un mythe dans le monde entier.



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Revenir en haut
MSN
cassidie34
2000 messages
2000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2008
Messages: 2 061
21/11/1985
Acteur préféré: René Steinke
Point(s): 96

MessagePosté le: Mer 18 Juin 2008, 22:34    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

Merci beaucoup Erdogirl d'avoir pris du temps pour le poster Very Happy

J'espère en avoir d'autres très rapidemment parce que j'adore lire leurs impressions sur la série et tout ce qui s'y rapporte (avec une préférence pour René au passage!!)


Revenir en haut
lesions
10 000 messages
10 000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2007
Messages: 19 426
Localisation: Lorraine
Féminin 25/08/1992
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 461

MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008, 13:24    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

super
j'ai adorée

merci a vous deux


Revenir en haut
MSN Skype
Petit Scarabee
8000 messages
8000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 8 798
20/08/1968
Acteur préféré: Pas de préférence
Point(s): 1 045

MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008, 21:41    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

J'aime bien, mais je trouve et désolé de la dire comme ça que j'ai mieux apprecier l'interview de Erdogan Atalay et René Steinke, mais bon c'est mon avis


Revenir en haut
MSN
sparte
6000 messages
6000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 6 545
Localisation: Bretagne
11/06/1995
Acteur préféré: Erdogan Atalay
Point(s): 1 450

MessagePosté le: Lun 30 Juin 2008, 18:58    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

merci Erdogirl pour l'intervew et à bk117 pour la traduction


Revenir en haut
cobraju.11
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 30 Juin 2008, 23:16    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

merci Erdogirl, très interréssante cette interview


Revenir en haut
ben_jacker
3000 messages
3000 messages

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2008
Messages: 3 749
Localisation: Bretagne
23/09/1995
Acteur préféré: Tom Beck
Point(s): 963

MessagePosté le: Dim 16 Nov 2008, 10:57    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

Génial l'interview Wink on le découvre un peu plus


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
hatropine
Producteur
Producteur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 1 200
Localisation: Alsace
16/12/1980
Acteur préféré: Pas de préférence
Point(s): 172

MessagePosté le: Jeu 10 Déc 2009, 21:44    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

merci pour la traduction de l'interview c'est sympa j'ai bien aimée
j'espère en lire d'autre






___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
**Être célibataire ne veut pas dire que l'on est seul**
Revenir en haut
MSN
tiphaine
Fan débutant
Fan débutant

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 13
09/05/1982
Acteur préféré: Gedeon Burkhard
Point(s): 4

MessagePosté le: Mer 7 Avr 2010, 03:15    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

super l'interview 



___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
tiphaine
Revenir en haut
Tchern
Producteur
Producteur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 228
01/04/1965
Acteur préféré: Pas de préférence
Point(s): 682

MessagePosté le: Sam 10 Avr 2010, 07:33    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard Répondre en citant

Je n'avais pas lu cette interview ! Cela fait plaisir de lire les " pensées "de Gedeon sur la série !
Merci pour la traduction !




___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
Sans méchants pas de bons flics !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:58    Sujet du message: Interview Gedeon Burkhard



Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alerte Cobra : Fanclub Français : Le forum de la communauté des fans Français Index du Forum » Alerte Cobra » Articles, interviews traduites Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001- 2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Styles Database
Traduction par : phpBB-fr.com